front populaire

  • 1936 Le Front Populaire en Limousin

    1936 Le Front Populaire ardents editeursLes Ardents Editeurs (Limoges) ont publié les travaux du collectif d'historien(e)s réunis dans l'association “Mémoire Ouvrière en Limousin“. L'ouvrage dresse un tableau très complet de cette année cruciale de notre histoire nationale. 12 auteurs se sont attelés à la tâche, pour un résultat étonnant. Tout le champ de la recherche historique est parcouru ; la Corrèze n'est pas oubliée, la Creuse restant cependant le parent pauvre. Parmi les plumes - qui respectent très exactement la parité - nous retrouvons des auteurs dont nous avons déjà publié des articles : Dominique Danthieux, le coordinateur (5 chapitres à lui seul!), Tiphaine Catalan, Eva Léger, Michel Patinaud. Ainsi qu'Anne Manigaud, dont le dernier ouvrage a été présenté dans le n° 60 (Marcel Body). Historiens connus aussi pour leur participation aux Bistrots d'Hiver (sans oublier Annette Marsac). Que trouve-t-on dans ces 220 pages abondamment illustrées ? Le volet politique est bien entendu un morceau de choix : 8 articles y sont consacrés, que ce soit les aspects électoraux (où l'on retrouve bien sûr “notre“ Marius Vazeilles, par Gilbert Beaubatie, les autres députés limousins, le commentaire des élections du printemps 36).

    Vient ensuite la question des luttes (Socialistes et Communistes, Le peuple dans la rue, Gauche et pacifisme, par Annette Marsac). Les exemples locaux ne sont pas oubliés, que ce soit Saint Junien (Nicolas Lestieux) ou Eymoutiers (Michel Patinaud). Les questions économiques tiennent aussi une large place : des mouvements ouvriers, à la question du chômage ou la crise des campagnes (Philippe Grandcoing) , l'activité de la Maison du Peuple à Limoges (Anne Manigaud), le survol est (presque) complet. Les thèmes de société sont enfin abordés à travers “le temps des loisirs“ et “les femmes en 1936“ (Sylvette Néguiral) la place des étrangers en Limousin (notamment les réfugiés espagnols, voir IPNS n° 57) enfin la question de la consommation (N'achetez pas le lundi, Clotilde Druel-Korn). Un sujet très original évoque les “caricatures et dessins de presse“ (Vincent Brousse). Un très vaste panorama donc, qui n'oublie pas le contexte plus général des “années trente“, à savoir ce qui conduit à … ou ce qui est la conséquence de.... Des passerelles sont tendues vers les questions internationales : montée du fascisme, guerre d'Espagne,progrès du pacifisme... Le pacifisme : grand sujet. On croisera par exemple deux ministres de Léon Blum (Charles Spinasse, cf. IPNS n° 59, et Paul Faure, ancien directeur du Populaire du Centre).

    Avec ces deux futurs soutiens du pétainisme, on pourra s'interroger : le pacifisme mène-t-il à tout ? Un petite réserve enfin, concerne le graphisme : un peu trop de rouge – mais est-ce un hasard ? - et une couverture pas très attirante, même si elle est parfaitement symbolique (elle évoque l'apparition des congés payés). On attend donc avec impatience les prochaines publications de l'association. Ses recherches en cours portent sur mai 1968 et son héritage, toujours en Limousin, et l'histoire de la Porcelaine. Nous aurons certainement l'occasion d'en reparler.

    http://www.lesardentsediteurs.com/?1936-le-Front-populaire-en 

  • Front National ou front populaire, la presse libre a fait son choix

    Front National ou front populaire, la presse libre a fait son choix

    Le syndicat de la presse pas pareille, a-partisan mais foncièrement politique, tient à clarifier ces positions dans le contexte des prochaines législatives. Il souhaite également condamner l'appareil médiatique dominant qui a participé à rendre cette situation possible.

    Nous y sommes. En une seule allocution, et en quelques jours seulement, un président jadis présenté par la caste politico-médiatique dominante comme un prétendu « génie » a posé les germes d'un basculement social majeur en décidant de dissoudre l'Assemblée nationale, faisant peser le risque de voir un parti néofasciste, fondé par des SS et soutenus dans les rues par des groupuscules néonazis violents, accéder au pouvoir pour la première fois depuis Vichy.

    La Macronie s’était déjà, dès le premier quinquennat, imposée comme une triste incarnation de la droite extrême la plus brutale, menant sans merci la guerre aux pauvres, aux exilé⸱e⸱s, au musulman⸱e⸱s, aux manifestant⸱e⸱s...

    Cependant l'arrivée du Rassemblement National en majorité à l'Assemblée, et donc à Matignon, représenterait un pas supplémentaire dans la fascisation d'une « élite » bunkérisée et bien décidée à pousser la violence capitaliste jusque dans ses derniers retranchements. L’extrême-droite est en outre l’ennemie absolue de la liberté de la presse. Jordan Bardella a d’ailleurs annoncé sa volonté de privatiser l’audiovisuel public.

    Syndicat de lutte de la presse libre, le SPPP ne peut qu’analyser et condamner, la lourde responsabilité portée par une grande partie de la profession journalistique, dans des rédactions radio, papier et télévisuelle qu'il nous est difficile de tenir pour « consœur », comme il est coutume de le dire par corporatisme.

    A-partisan et indépendant de tout parti, mais résolument politique, solidaire de toutes les luttes pour l'émancipation, le Syndicat de la Presse Pas Pareille ne peut ignorer l’importance des enjeux actuels.

    Nous ferons donc tout ce qu'il nous est possible pour que ni la droite extrême ni l'extrême-droite, ni le macronisme ni le fascisme, ne remportent les scrutins législatifs à venir.

    Nous pourrons, ponctuellement, relayer les appels à manifester et autres communiqués du Nouveau Front Populaire – ceci ne constituant en aucun cas un blanc-seing accordé à ce regroupement – , et couvrirons surtout les diverses luttes populaires locales qui, à la base, doivent demeurer le cœur du mouvement de contestation, quartier par quartier, rue par rue, de la peste brune.

    En partenariat avec tout média indépendant camarade qui le souhaitera, nous proposerons, en papier et en ligne, tous les contenus nécessaire à la compréhension la plus large possible du funeste danger que représente l'extrême-droite.

    La riposte se doit aussi d'être médiatique.

    Premiers membres du Syndicat de la Presse pas pareille signataires
    Mouais , L’Empaillé, Le Chiffon, Transural Initiative, Inf’OGM, No Go Zone, L’Age de Faire

  • Pour un front commun des médias contre l’extrême droite

    Pour un front commun des médias contre l’extrême droite

     

    Jamais depuis la Libération, l'extrême droite, en France, ne s’est trouvée si près de la victoire. Elle porte un projet de démolition sociale, de repli chauvin, de discrimination raciste, sexiste, homophobe, de guerre aux minorités, de basculement liberticide et de régression écologique.

    Dans sa stratégie de conquête du pouvoir, elle a fait des médias un terrain privilégié, avec la prise de contrôle de titres, de chaînes de télévision, de radios par des milliardaires au service de son projet. Par ce maillage, elle impose dans le débat public ses fausses nouvelles et ses obsessions contraires aux droits fondamentaux. Le Rassemblement national annonce déjà la couleur pour l'audiovisuel public, voué, s'il l'emportait, à la privatisation.

    La liberté de la presse est dans sa ligne de mire. Partout en Europe, dans le monde, où l'extrême droite gouverne, celle-ci est violemment attaquée : interdiction de publication, destruction du secret des sources, multiplication des procédures baillons, censure, pressions et intimidations, assèchement des aides publiques à la presse. En France, le terrain en a malheureusement été méthodiquement préparé par l'exécutif sous la présidence d'Emmanuel Macron, qui n'a eu de cesse de restreindre les protections et les droits des journalistes, par les atteintes au secret des sources et la primauté du secret des affaires, la loi sur la sécurité globale, la fusion programmée de l'audiovisuel public, et le laisser-faire en matière de concentration capitalistique des médias aux mains de grands industriels, au détriment du pluralisme et de l’indépendance.

    Le combat contre l'extrême droite et son projet est au cœur de nos engagements éditoriaux. Dans notre diversité, nous entendons prendre toute notre part à l'indispensable rassemblement politique, social, populaire, au service de la justice sociale et écologique, de l'émancipation humaine et de l'extension des droits et libertés pour lui barrer la route du pouvoir. L'enjeu est de préserver la possibilité même d’une presse indépendante du pouvoir politique, pluraliste, avec des journalistes exerçant leur métier en toute liberté. Sans presse libre, pas de démocratie.

    C’est pourquoi nous appelons, par nos initiatives éditoriales, et sans jamais renoncer à notre regard critique, à soutenir la mobilisation sociale et citoyenne en cours, qui fait écho à la dynamique antifasciste de Front populaire de 1936 dans sa capacité à déborder les cadres partisans. Nous considérons qu’elle seule est à même d’empêcher le RN d’accéder au pouvoir le 7 juillet. La lutte contre l’extrême droite nous requiert tous et toutes, et nous, en premier lieu, comme acteurs de la société civile.

     

    Les 90 premiers médias signataires

     

    Acrimed, Afrique XXI, A l’intersection, Alternative Libertaire, Alternatives Economiques, AOC, Arrêt sur images, Au poste, Basta!, Blast, Bondy Blog, Boukan, Citizen Jazz, Climax, Contretemps, Court Circuit, CQFD, Disclose, En attendant Nadeau, Fonds pour une presse libre, Frictions, Ghettup, Grand-Format, Histoirecoloniale.net, iHH™ Magazine, Inf’OGM, IPNS, journal du plateau de Millevaches, Là-bas si j’y suis, L'âge de faire, L’Alterpresse68, L’Empaillé, L'Oeil d'Olivier, La Clé des Ondes, La Deferlante, L'Humanité, La Lettre de l’Audiovisuel, La Marseillaise, La Messagère Libérée, La Revue Dessinée, La revue Pays, La Scène, Le Ch'ni , Le Courrier des Balkans, Le Crestois, Le Media TV, Le Mouais, Le Peuple Breton, Le Poulpe, Les Autres Possibles, Les Jours, Les Lettres françaises, Lokko, Mediapart, MedFeminiswiya, Médianes, Natura Sciences, Orient XXI, Paris Lights Up, Paris Tonkar International, Podcastine, Politis, QG Media, Rapports de force, Reflets.info, Regards, Rembobine, Reporterre, Revue Ballast, Revue Europe, SDJ Epsiloon, SDJ de France 3 - Rédaction nationale, SDJ Konbini, SIné Mensuel, Spectre podcasts, Splann !, Street Press, Témoins, le magazine du SNJ-CGT, Théâtre/public, Théâtre(s), Ubu, Scènes d'Europe, Voxeurop, Youpress, Zéphyr, 15-38 Méditerranée

Derniers articles ajoutés

La Montagne limousine de  Michel Peyrat
La Montagne limousine de Michel Peyrat
Résistance en Limousin : Quand un Malraux peut en cacher un autre
Résistance en Limousin : Quand un Malraux peut en cacher un autre
La valeur travail  vaut-elle le coup d'être défendue ?
La valeur travail vaut-elle le coup d'être défendue ?
Ègletons, des espèces protégées sur le site d'agrandissement de la méga-scierie Piveteau Bois
Ègletons, des espèces protégées sur le site d'agrandissement de la méga-scierie Piveteau Bois
Bonjour  Monsieur Vazeilles !
Bonjour Monsieur Vazeilles !
Manifestations sportives dans les espaces naturels 
Manifestations sportives dans les espaces naturels 
La migration des oiseaux sur le plateau de Millevaches
La migration des oiseaux sur le plateau de Millevaches
Les Abruzzes, un modèle de cohabitation
Les Abruzzes, un modèle de cohabitation
Revenu en Limousin après 100 ans d'absence,  un loup solitaire est abattu par la bêtise humaine
Revenu en Limousin après 100 ans d'absence, un loup solitaire est abattu par la bêtise humaine
Associations,  alerte rouge ?
Associations, alerte rouge ?

Les brèves

Brève n°84 - 09/2023
Brève n°83 - 06/2023
Brève n°82 - 03/2023
Brève n°81 - 12/2022
Brève n°80 - 09/2022

Lecture

L’image retrouvée de Camille Jean
L’image retrouvée de Camille Jean
Une photo qui resurgit. Des associations d’idées. Des souvenirs qui remontent. Réels ou fantasmés&nb...
L'émancipation entravée
L'émancipation entravée
Dans le dernier IPNS, Michel Dias, philosophe, invitait à refonder le politique en partant du consta...
Action directe en pleine  catastrophe écologique
Action directe en pleine catastrophe écologique
Aube rouge nuit verte nous plonge, dans nos campagnes, dans une aventure d'activistes déterminés à f...
Casse-rôles casse les rôles
Casse-rôles casse les rôles
Dans les livres pour enfants, les attributs du féminin et du masculin sont toujours les mêmes : aux ...
Élisée Reclus, Penser l’humain et la terre
Élisée Reclus, Penser l’humain et la terre
Isabelle Louviot, autrice et éditrice, et Georges Peignard, peintre et illustrateur, se sont associé...
Un hors-série pas hors-sol
Un hors-série pas hors-sol
Pour son hors-série hivernal, le magazine indépendant Socialter s’associe au collectif Reprise de te...
Une histoire des libertés associatives
Une histoire des libertés associatives
Au moment où, contrat d’engagement républicain aidant, on assiste à un contrôle et une pression sur ...
IPNZ : Indispensable périodique nouvellement zarrivé
IPNZ : Indispensable périodique nouvellement zarrivé
Z, c’est le nom d’une revue annuelle qui explore de manière itinérante les grands sujets de société....
Un solide almanach nourricier
Un solide almanach nourricier
Édité à Clermont-Ferrand par l’association L’Étonnant Festin, La deuxième édition du Solide Almanach...
Migrer et (s’)installer
Migrer et (s’)installer
La prestigieuse et très universitaire revue de sociologie Études rurales consacre son n°208 (2021) a...

Chroniques

Abécédaire du cyclisme limousin : Z comme Zech
Abécédaire du cyclisme limousin : Z comme Zech
Carte de presse (pas pareille)
Carte de presse (pas pareille)
Éoliennes : La Grande Noctule n'a pas arrêté tous les projets
Éoliennes : La Grande Noctule n'a pas arrêté tous les projets
Chroniques d'exils : Pour dîner avec le diable, il faut une longue cuillère
Chroniques d'exils : Pour dîner avec le diable, il faut une longue cuillère
Tou·tes connecté·es, tou·tes surveillé·es
Tou·tes connecté·es, tou·tes surveillé·es
Abécédaire du cyclisme limousin
Abécédaire du cyclisme limousin
Un syndicat de la « presse pas pareille » titillé par les journalistes racisées
Un syndicat de la « presse pas pareille » titillé par les journalistes racisées
Chroniques d'exils : Paroles, paroles
Chroniques d'exils : Paroles, paroles
L’EPR, c’est vert !
L’EPR, c’est vert !
Abécédaire du cyclisme limousin : X comme Xaintrie
Abécédaire du cyclisme limousin : X comme Xaintrie